2 Chez moi

2 Chez moi

Tout s’accélère, tout va trop vite, j’ai l’impression de tout perdre
Tu sais combien de familles s’butent afin de quitter leur bled
Trop d’maladies on sait tous vu qu’on trouve pas de remède
J’ai préféré parler d’misère plutôt qu’un clip au Club Med
Maman m’a dit de n’pas me taire maint’nant je fais le contraire
Les gens préfèrent dire « nique ta mère » que balancer un « je t’aime »
Ma musique porte une attelle, sur mes écrits et l’entorse
A force de courir, on s’calme avant de s’casser un os
Et ouais on sait qu’la vie est belle, aussi jolie qu’une White Widow
Tant qu’l’espoir est là, tant qu’le cœur crie « Freedom »
Freedom, mais l’avenir près d’un piège à loup
Avance, ne les écoute pas, d’toute manière t’auras des jaloux
La musique est un symbole mais t’offrira pas l’Oscar
J’ai grandi en cité cousin ça fait pas d’moi un Gang Starr
A part ça t’attends qu’ça, ce son est un accident
Assuré sans AXA comme travailler dans l’ciment
En baroud c’est dur un peu comme une famille en Bosnie
Nos malheurs et nos pleurs on les trouve dans les sons de Hasni
(La musique est dans les gènes, ceux qui bloquent en bas de l’échelle)
Et tente d’prend’du recul, et de comprend’ tout c’qui s’passe
On vient d’loin mais tu sais qu’on n’pourra pas changer d’race
Laisse place à l’espèce, aux artisans de l’espace
On apprend vite sur le terrain, pas enfermé dans une classe

Étiquettes : , , , , , , , , ,
Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.